top of page
Rechercher

À Canet, le Trophée passe en force et séduit

Dernière mise à jour : 4 avr.


Le 23 mars, aux côtés du CDV 66, le yacht-club de Canet-en-Roussillon a donné le départ du Trophée du Parc naturel marin du golfe du Lion, dans des conditions très sportives.



De 25 à 30 noeuds de vent, des rafales à 38 noeuds... Le 23 mars, aux côtés du CDV 66, le yacht-club de Canet-en-Roussillon a donné le départ du Trophée du Parc naturel marin du golfe du Lion, dans des conditions très sportives. Si l'initiation à la voile prévue ce premier week-end pour les enfants a dû être annulée, le public a apprécié le spectacle et les animations maintenues. Quant aux régatiers, ils se sont régalés, sous la caméra de France 3-Occitanie, dont les images ont été diffusées lundi.



« Pour résumer, le week-end s'est très bien passé, malgré et à cause des conditions météo musclées ; elles ont donné du stress au comité de course, mais assuré un joli spectacle, durant cinq courses. Nous avons eu le plaisir de compter vingt bateaux sur l'eau, la plus forte participation du Challenge d'hiver 2023-2024, dont cette première régate du Trophée constituait aussi la finale. C'est un début formidable ! », s'exclame Laurent Sagols, le président du comité départemental de voile des Pyrénées-Orientales (CDV 66). Lui-même s'est lancé dans la course sur son bateau, Heyoka. Vincent Fourquet, le président du yacht-club de Canet-en-Roussillon (YCCR), hôte de cette première étape du Trophée du Parc marin, renchérit : « Nous avons attendu jusqu'à 15h30 samedi pour donner le départ de la régate, à cause de la tramontane. Tous les équipages ont patienté. Ils en ont profité pour discuter, c'était très convivial. Nous n'avons pas été déçus, quelle expérience pour ceux qui aiment la voile ! »


Éco-gestes en mer : message bien reçu !


Vincent Fourquet président de l'YCCR briefe les équipages avant la régate.


Vincent Fourquet l'a rappelé lors du briefing de course, le samedi 23 mars : la voile doit se pratiquer dans le respect de notre environnement naturel, selon le message du Parc naturel marin du golfe du Lion. Et ce message est bien passé ! En mer, les régatiers se sont conformés aux éco-gestes simples, comme collecter tous leurs déchets pour les rapporter, conserver leurs couverts pour la grillade du samedi soir et éviter le rejet d'eaux sales ; sur terre, YCCR a banni les plastiques et emballages des collations proposées.

Parcours côtier le samedi, parcours construits le dimanche
 

Samedi 23 mars. « Voilà bien longtemps que nous n'avions pas navigué avec de telles conditions », entendait-on ce jour-là. Toutefois, devant la force de la tramontane, le comité de course a combiné ingéniosité et exigence de sécurité pour concocter un parcours côtier magnifique de deux manches, en boucle jusqu'à Saint-Cyprien. Les régatiers, aux anges de n'avoir pas à plier bagage, ont sorti les muscles pour affronter, de 15h à 19h, 30 noeuds de vent et des rafales à 38 noeuds.




La Tramontane a soufflé à Canet lors de la première régate du Trophée du Parc marin.



Dimanche 24 mars. Le briefing, à 10h, l'a confirmé : le vent ne s'apaiserait pas pour cette finale du Challenge d'hiver et première course du Trophée du Parc marin du golfe du Lion. Qu'à cela ne tienne ! Les régatiers ont pris le départ comme prévu à 11h, pour trois tours sur des parcours construits. Certains ont essuyé de la casse, subi des collisions. Le président de l'YCCR en sait quelque chose, lui dont l'habitable, le fameux Maïna, a dû déclarer forfait pour les deux dernières manches, avec une tourelle de grand-voile brisée. L'un des voiliers a même embarqué une bouée, que le bateau mouilleur a aussitôt remise en place.


A bord de Maïna, figuraient deux opératrices envoyées par France 3-Occitanie pour suivre la régate, dont une caméraman qui, hélas! a difficilement composé avec le mal-de-mer. Qu'importe ! Remercions-les chaleureusement pour les belles images du Trophée sauvées et diffusées lundi soir 25 mars, à retrouver ci-dessous.


Merci au comité de course – Nicolas, Eric, Lydie et Doudou – pour son implication et le plaisir qu'il nous a procuré !





Animations et grillade pour témoigner de la convivialité du Trophée



Le public a profité d'une visite des voiles latines et vieux gréements sans quitter le port les 23 et 24 mars.


Les week-ends du Trophée du Parc marin nous offrent plus que des régates. L'étape de Canet n'a pas failli à ce principe. Le public, adultes et enfants, a ainsi pu visiter librement les bateaux patrimoniaux amarrés au quai d’honneur le samedi et bénéficier d'une visite commentée par Alain Siré, de l'association Les Vieux Gréements, le dimanche. En revanche, la tramontane a contraint les enfants à renoncer à l'initiation à la voile légère – opti'nins et opticassous – que le Club nautique de Canet-Perpignan (CNCP) avait programmée pour eux le samedi matin. Egalement annulé, le vire-vire de vieux gréements.

Le samedi soir, on a ressenti toute la chaleur et la convivialité de la voile, essentielles au Trophée du Parc marin. L 'YCCR avait, en effet, invité les régatiers, leurs familles et les organisateurs du week-end dans ses locaux pour une grande grillade. À base de productions locales ! « Nous étions une soixantaine. L’ambiance était excellente. On a parlé régate, navigation, mer », résume Vincent Fourquet, président de l'YCCR. Excellente s vibrations enfin lors de la remise des prix des régates, le dimanche 24 mars à 18h.


Félicitations aux vainqueurs de l'étape, aux organisateurs et partenaires du Trophée


Tous heureux de la première étape du Trophée du Parc marin du golfe du Lion 2024 à Canet.

Quels sont les résultats de l'étape de Canet-en-Roussillon ?


Le yacht-club de Canet en Roussillon (YCCR) et celui d'Argelès-sur-Mer ont tiré leur épingle du jeu lors de ce premier week-end du Trophée. En effet, les cinq courses de Canet consacrent :

-Doudou (Didier Requena, YCCR), Kia Ora (Didier Dubois, YC St-Cyprien) et Moea (Michel Compta, YCCR), aux 1e, 2e et 3e places du podium, dans la catégorie HN1 ;

-Indigo (Mark Howelljones, YCAR), Maupiti (Gilles Garrigue, YCAR) et Triton (Pascal Billy, US Créteil Voile) aux 1e, 2e et 3e places du podium, dans la catégorie HN2.


Bravo aux vainqueurs pour leur ténacité !





« Le Trophée du Parc Marin est parti sur de très bonnes bases, en qualité et en nombre de bateaux », conclut Laurent Sagols, président du CDV 66. Ce succès, l'événement le doit à l'engagement de tous ses partenaires :


-les équipages, sans qui les régates du Trophée resteraient sans sens ni piment ;

-l'YCCR et le CNCP, dont il faut applaudir les bénévoles, très actifs ce week-end, derrière leurs présidents, Vincent Fourquet et Claude Got. Félicitations et remerciements à Nicolas Compta et Eric Descriaud, qui se sont distingués sur le comité de course, avec Philippe Doumenjou et Lydie ;

-les représentants du Parc naturel marin du golfe du Lion. Remercions son directeur Hervé Magnin, membre le dimanche de l'équipage du voilier de Laurent Sagols, Heyoka (venu de Banyuls), Alizée Martin, chargée de mission pour les usages de loisirs et Nolwenn Mignot, en charge du patrimoine culturel ;

-la ville de Canet-en-Roussillon et son port (avec la SPL Sillages). Merci aux élus municipaux délégués au sport, à  l’écologie et la biodiversité, ainsi qu'au directeur du port, présents tout au long du  week-end ; -les associations locales, comme Les Vieux Gréements avec Alain Siré, qui se sont jointes avec enthousiasme à la manifestation.


Vive la prochaine étape, à Leucate, les 13 et 14 avril !

 

Retrouvez de beaux clichés de ce premier week-end de Trophée ICI.


Les récompenses du Challenge d'hiver et du Trophée du Parc marin du golfe du Lion.









Comments


bottom of page